NewDetail

AICEP
Agência para o Investimento e Comércio Externo de Portugal

CABEÇALHO

Mutation des systèmes de paiements, enjeux des retours, expansion internationale et entrée en vigueur de la SCA (authentification forte du client) apparaissent comme les tendances e-commerce en France.

Signifyd publie un rapport sur le commerce en ligne abordant les défis existants et à venir. Quatre domaines ressortent de l'étude : les systèmes de paiements, les retours de produits, l'expansion internationale et la SCA (authentification forte du client).

 

Les systèmes de paiements en mutation

 

Selon l'étude Signifyd les détaillants européens peuvent espérer augmenter leurs ventes de 5 à 9 % en 2023 en optimisant leurs systèmes de paiement. Encore faut-il connaître les préférences en matière de paiement. Les ventes en ligne réalisées par carte de crédit ou de débit chute de 22 % en 2022 par rapport à l'année précédente.

 

"En 2022 les paiements PayPal et Apple Pay augmentent de 274 % et 70 %"

 

L'option BNPL (buy now pay later) bondit de 68 %, tandis que les paiements PayPal et Apple Pay sont utilisés davantage avec des augmentations de 274 et 70 % dans ce même espace-temps.

 

Les enjeux des retours

 

Les politiques de retour favorables constituent un gage de fidélité. Beaucoup de consommateurs perçoivent les retours gratuits comme faisant partie intégrante du processus d'achat.

 

"80 % des consommateurs hésitent à commander sur un site où les retours ne sont pas gratuits."

 

65 % des Français interrogés les plébiscitent. Plus de la moitié d'ailleurs (62 %) demande le remboursement immédiat. Les trois quarts (77 %) des consommateurs pourraient même délaisser une marque ou un commerçant en raison d'une mauvaise expérience de retour produits. Et 80 % partagent leur hésitation à commander auprès d'un retailer qui facture ses retours.

 

Les achats sur des sites étrangers

 

En 2022 les consommateurs privilégiaient leur porte-monnaie en commandant sur des sites marchands étrangers si cela leur permettait d'obtenir des produits à moindres coûts. Près d'un tiers des consommateurs Français (31 %) achète 10 % de ses articles sur un site étranger.

 

La SCA perturbe les commerçants européens

 

L'entrée en vigueur de l'authentification forte du client (SCA) sur le marché européen vise à améliorer la sécurité des paiements en ligne. Ce processus consiste à rajouter des niveaux d'authentification pour effectuer un achat et ainsi diminuer les risques de fraudes. L'enquête menée par Signifyd le souligne : près de la moitié des consommateurs (46 %) Français déclare qu'une ou deux mauvaises expériences de paiements en ligne les feraient abandonner une marque. Cette dernière tendance e-commerce met donc l'accent sur la cybersécurité.

Partilhar