NewDetail

AICEP
Agência para o Investimento e Comércio Externo de Portugal

CABEÇALHO

Ce partenariat acte le lancement de l'opération «Je choisis la French Tech», présenté en juin dernier par Bercy.

L’essor de l’e-commerce accroît considérablement le nombre de colis échangés ces dernières années. Déposer ou récupérer un paquet dans une boutique à proximité de son domicile ou de son lieu de travail est devenu, pour beaucoup de Français, un geste du quotidien. Pour accompagner ce développement, la principale entreprise française de livraison de colis express, Chronopost - une filiale du groupe La Poste - s’est associée à la start-up française Anycommerce (ex-Wynd).

 

La jeune pousse a mis au point un logiciel d’encaissement dernier cri, disponible dans toutes les boutiques partenaires de Chronopost depuis le 1er juillet. La solution, baptisée AnyPOS, «permet de traiter de grandes quantités de transactions», indique la filiale de La Poste dans un communiqué. Un mois après son installation, le nouveau logiciel d’encaissement gère déjà plus de 2000 transactions par jour.

 

Le projet a été lancé il y a un an, dans un contexte où le nombre de colis distribués en France augmentait de plus de 10% chaque année. En 2022, les activités de transport de colis de La Poste ont marqué le pas, mais sont restées à un niveau très élevé, avec 2,6 milliards de paquets livrés à travers le monde.

 

Cette nouvelle plateforme déployée partout en France doit permettre à Chronopost d’«optimiser son efficacité opérationnelle», toujours selon le communiqué. Ce partenariat acte aussi le lancement de l’opération «Je choisis la French Tech», présenté en juin dernier par le ministère de l’Économie, des Finances et de la Souveraineté industrielle et numérique. Ce plan vise à favoriser au sein des grands groupes le recours aux solutions développées par des start-up françaises prometteuses. Anycommerce en fait partie, ainsi que de l’indice French Tech 40/120 qui valorise les entreprises tech françaises les plus prometteuses.

Partilhar