NewDetail

AICEP
Agência para o Investimento e Comércio Externo de Portugal

CABEÇALHO

La génération Z, née entre 1997 et 2010, a grandi dans un environnement où les usages numériques étaient déjà bien établis. Elle a toujours évolué dans un monde avec une forte présence informatique et numérique, notamment dans ses modes de consommation. La génération Z n’a pas connu la vie avant internet et le e-commerce.

Afin de mieux comprendre les habitudes de consommation de cette nouvelle génération, la Fevad a confié à Odoxa le soin de réaliser son tout premier sondage auprès de jeunes âgés de 12 à 15 ans. Les résultats mettent en évidence la singularité des comportements d’achat de ces jeunes et offrent un outil de comparaison avec ceux de leurs aînés.

 

L’étude sur la Génération Z et le e-commerce a été présentée à l’occasion d’une conférence de presse à Bercy en présence de Madame Olivia Grégoire, Ministre déléguée auprès du ministre de l’Economie, des Finances et de la Souveraineté industrielle et numérique.

 

Les principaux enseignements :
  • La crise économique a eu une incidence forte sur les comportements d’achats sur internet, en particulier chez les jeunes : 64% de la génération Z déclare avoir concentré ses achats sur les produits nécessaires cette année (6pts de plus que l’ensemble des cyberacheteurs) et 63% avoir acheté davantage de produits en promotion (8pts de plus).
  • Le e-commerce continue de remporter l’adhésion d’une très grande majorité de consommateurs (90%) et fait l’unanimité chez la génération Z (97%) qui réalise plus de la moitié de ses achats habituels sur internet (29,5% pour l’ensemble de la population).
  • L’éco-responsabilité est une tendance de plus en plus marquée chez les consommateurs : 8 cyberacheteurs sur 10 privilégieront la qualité à la quantité en 2023 et éviteront de renvoyer les produits. Fait notable : pour que la génération Z adhère et achète, le produit ou le service acheté doit être à la fois écologique et économique.
  • Une large partie de la génération Z plébiscite l’achat de seconde main sur internet : deux jeunes sur trois ont acheté un produit reconditionné ou d’occasion en 2022.
  • Les « influenceurs » sont désormais préférés à la publicité (51% contre 46%) : +10 pts en 4 ans pour l’ensemble de la population. Le phénomène s’accentue dans la génération Z (58% contre 40). Top 3 des influenceurs les plus prescripteurs de la génération Z : Squeezie, McFly et Carlito et Michou

Découvrez la synthèse de l’étude

Partilhar