NewDetail

AICEP
Agência para o Investimento e Comércio Externo de Portugal

CABEÇALHO

La plupart des consommateurs passent aujourd'hui par différents canaux avant d'effectuer leur acte d'achat : marketplaces, site e-commerce, en magasin... Et bien que les méthodes d'achat sur chacun de ces canaux soient différentes, un point commun revient souvent : la plupart des consommateurs ont déjà fait face à des difficultés ou des déceptions sur l'un de ces points de contact.

Selon l'Enquête Mondiale sur le Commerce B2C 2023 d'Akeneo, 17 % des Français ont "souvent" renoncé à faire un achat important, après avoir passé un certain temps à se renseigner... et 49 % des consommateurs français abandonnent rapidement une transaction, si l'information produit est de mauvaise qualité. Akeneo, éditeur d'une solution SaaS visant à gérer, orchestrer, activer et optimiser l'ensemble des composants d'un produit, propose de revenir sur le parcours type des clients en prenant en compte sa récente étude.

 

À la recherche du prix, mais pas que...

 

Pour 60 % des Français, le prix est le premier driver dans la prise de décision. Les dimensions du produit ainsi que de son design, représentent les informations les plus importantes pour près d'un quart des interrogés (21 %). Une fois ces informations validées, le consommateur s'attaque aux caractéristiques techniques de son futur produit. N'étant pas expert dans ce domaine, et au même titre que 15 % des Français, les recommandations de professionnels ou d'influenceurs spécialisés sont déterminantes pour sceller sa décision. En parallèle, 31 % des consommateurs français, souhaitent également pouvoir se référer aux commentaires laissés par d'autres utilisateurs sur les réseaux sociaux associés aux produits / marques.

 

L'achat final et l'alignement avec la marque

 

Afin de faire son choix, le consommateur décide de trancher en prenant en compte les engagements environnementaux de la marque, et comme 13 % des consommateurs français, il abandonne l'idée d'acheter un produit, si ces derniers sont insuffisants. En effet, depuis la crise sanitaire, les Français sont bien plus conscients de l'impact de certains de leurs achats. Ainsi, de plus en plus de consommateurs font ainsi le choix de consommer moins mais plus équitable.

Dernière étape avant de valider son panier, le consommateur consulte la politique de retour produit, car comme 33 % des Français, il attend de la marque qu'on lui permette un processus de retour facile, dans le cas où le client estime s'être trompé dans son choix.

Partilhar