NewDetail

AICEP
Agência para o Investimento e Comércio Externo de Portugal

CABEÇALHO

Le secteur de la vente en ligne est en constante évolution en France. Voulant faire des profits, vous souhaitez aussi, comme beaucoup de personnes, vous lancer dans ce secteur ? Dans cet article, nous vous présentons 5 choses à connaître avant de sauter le pas.

Le nombre de sites d’e-commerce en France a nettement augmenté depuis 2020

 

Depuis 2020, le nombre de sites d’e-commerce ne cesse d’augmenter. Si certains avaient opté pour cette solution pour se faire connaître, d’autres ont été contraints de suivre la tendance en raison de la crise sanitaire.

 

En raison des avantages fournis par ce mode de vente, de plus en plus d’entreprises l’adoptent. Il est possible d’y retrouver des sociétés de toutes sortes, proposant des produits comme des services. Selon les experts, plus de 27 000 nouvelles boutiques en ligne sont en moyenne créées par an.

 

Le marché du commerce électronique français est chiffré à plusieurs milliards d’euros

 

Depuis son apparition, le marché du e-commerce ne cesse d’évoluer. Bien qu’il ait connu un début timide en France, ces dernières années lui ont permis de gagner du terrain. Aujourd’hui, il fait partie des secteurs d’activité les plus florissants du pays.

 

Cette croissance se traduit par l’accroissement des ventes qui, selon la Fevad, s’élève à 112,2 milliards d’euros en 2021 contre 57 milliards en 2014. Au cours de cette même année (2021), l’organisme a enregistré plus d’un milliard de transactions sur les différentes plateformes de vente en ligne.

 

Il faut noter que selon les prévisions, cette progression n’est pas près de s’arrêter. En effet, le secteur connaîtra entre 2021 et 2025 une augmentation moyenne de 5,24 % par an.

 

De plus en plus d'achats en mobile

 

Les dernières analyses concernant l’évolution de l’e-commerce en France montrent une hausse des achats sur mobile. En effet, ce mode paiement représente, selon le bilan du commerce électronique, 22 % du chiffre d’affaires effectué par les sites de vente en ligne. Si vous vous intéressez aux plateformes leaders, vous remarquerez que ce pourcentage est de 35 %.

Une étude a révélé que :

  • 42 % des Français se servent de leur téléphone pour faire des recherches sur des produits avant de les acheter,
  • 34 % des Français achètent au moins une fois par mois sur internet avec leur mobile,
  • 48 % des Français font leurs courses avec un téléphone portable ou tablette.

Les produits alimentaires et les vêtements sont les produits que les consommateurs, majoritairement jeunes, achètent le plus souvent via leur mobile. À noter également une belle percée des boutiques spécialisées dans les loisirs créatifs comme Creavea.com.

 

Les réseaux sociaux sont très utilisés en France par les e-commerçants

 

Depuis leur apparition, les réseaux sociaux ont donné une autre dimension à la vente en ligne. Faciles et simples à exploiter, ceux-ci sont appréciés par les consommateurs en raison de la proximité qu’ils créent entre le vendeur et l’acheteur. Conscients du potentiel qu’ils représentent, les e-commerçants n’hésitent pas à s’en servir.

 

Selon une étude de Oxatis/KPMG, près de 80 % des boutiques en ligne utilisent les réseaux sociaux pour vendre. Du côté des utilisateurs, plus de 31 % de consommateurs ont acheté un article via les réseaux sociaux. Par ailleurs, chez les jeunes de 18 à 34, ce taux monte à 38 %. Il faut aussi savoir que depuis l’arrivée des réseaux comme TikTok et l’expansion du métier d’influenceur, les marques ne manquent pas de moyens pour se faire connaître.

 

Une nécessité de personnaliser ses offres pour fidéliser sa clientèle

 

Pour satisfaire leur clientèle et se démarquer de la concurrence, les entreprises proposent des offres de plus en plus personnalisées. Cette tendance a été très bien accueillie par les Français, les e-commerçants enregistrant une hausse de commandes à hauteur de 24% avec une bonne stratégie de fidélisation : offres personnalisées, e-mailing, retargeting, etc. En effet, grâce à la personnalisation, les internautes sont plus enclins à acheter des produits ou des services qui correspondent à leurs besoins.

Vous voilà désormais incollables sur le marché du e-commerce en France. Un marché en constante évolution qui a encore de très beaux jours devant lui !

Partilhar