NewDetail

AICEP
Agência para o Investimento e Comércio Externo de Portugal

CABEÇALHO

Selon une enquête de la Fevad, 76 % des sites marchands français ont enregistré une baisse de leur activité depuis la mi-mars. Les cybermarchands souffrent aussi de désorganisations logistiques.

L'e-commerce ne profite pas de la crise du coronavirus. Une enquête de la Fédération du e-commerce et de la vente à distance (Fevad), à laquelle 134 sites ont répondu, indique que 76% des sites marchands qui opèrent en France ont enregistré une baisse de leur activité depuis le 15 mars. L'étude, publiée ce mardi, précise que pour la moitié d'entre eux ce recul est de plus de 50%. «La mode et l'équipement de la maison figurent parmi les secteurs les plus touchés», écrit l'organisation professionnelle.

 

Plus ici

Partilhar